Historique | Sauna et santé | Règles | Précautions

Historique

Le sauna est une "invention" finlandaise, née avec le stress, hôte des pays froids.
Très vite les scandinaves ont compris que la grande chaleur permettait de lutter efficacement contre l'engourdissement lié au froid.
De là sont nées ces huttes de bois où l'on faisait un "feu d'enfer" produisant cette chaleur sèche si profitable à l'organisme.
Très vite la technique évolua avec, entre autres, l'alternance de séances très chaudes coupées par des bains froids et de périodes de repos à température ambiante.
Aujourd'hui encore, les scandinaves ont l'habitude de se rouler d16/04/09 L'intense activité de l'organisme permet le repos de l'esprit, ce qui fait du sauna un espace d'extrême convivialité.
Aujourd'hui la pratique du sauna se développe sur tous les continents, y compris dans les pays chauds où il cohabite volontiers avec le hammam, lequel fait appel à une chaleur saturée en humidité.

Sauna et santé

Ainsi que nous l'avons évoqué plus haut, la séance de sauna impose un gros effort à l'organisme qui doit lutter contre la chaleur.
Le système cardio vasculaire est le premier concerné, toute l'enveloppe cutanée est abondamment irriguée pour abaisser la température corporelle.

Première conséquence, les toxines véhiculées par le sang se trouvent expulsées pendant la période de sudation.
Comme les pores sont largement dilatés, la peau se débarasse de tous ses débris cutanés ce qui procure un bien être extrême et une incomparable douceur. Aucun soin esthétique n'agit avec autant d'efficacité et surtout aussi profondément.
Second bienfait, l'action anti stress : le sauna agit comme un décontracturant psychique naturel et puissant qui permet dans bien des cas d'éviter le recours aux anxyolitiques ou aux hypnotiques.

Enfin, tous ceux qui en souffrent vous diront que le sauna apaise les douleurs articulaires, et aussi les rhumatismes.
Règles

Réussir son sauna suppose le respect de quelques règles imposées par le bon sens :
Proscrire le sauna en cas de faiblesse cardio vasculaire.

Eviter une séance après un effort prolongé (sport par exemple).

Respecter les cycles de la séance :
En général, pas plus de trente minutes de cabine dans une même séance.
Pas plus de dix minutes d'affilées.
Une douche fraîche entre deux cycles.
Au moins trente minutes de repos à température ambiante après le dernier cycle, un peignoir est vivement conseillé.
Ne pas entammer un cycle dans une cabine trop chaude (60 à 70° est un bon début).
Ne jamais "forcer", mais quitter la cabine en cas de symptomes de grande fatigue ou de trouble du rythme cardiaque (palpitations).
Boire de l'eau, abondamment, avant la séance !
Il est illusoire de croire que le sauna fait maigrir, il n'en est rien. En effet, si la balance indique une baisse de poids après la séance, celle-ci est uniquement due à la sudation, en aucun cas il n'y aura élimination de graisse.

Précautions

Cabine Vikna installée
au fond du jardin
Tous les adeptes du sauna ont un jour ou l'autre connu quelques déboires, par manque d'expérience :Ainsi, entrer dans une cabine chauffée à 100° en portant une montre ou tout autre objet métallique procure rapidement une sensation désagréable de brûlure (sans conséquence), parce que le métal ne possède pas de système de régulation thermique.
Accessoirement, la montre risque de ne pas apprécier le traitement subi, quand bien même elle est certifiée étanche!
Il est facile de penser à sa montre, mais combien se sont fait "piéger" avec des lunettes !
Si vous possédez une paire de lunettes monture écaille ou plastique, vous les supporterez sans problème.
Pensez à arroser régulièrement les pierres de lave, de façon à conserver une hygrométrie minimale.
Vous pouvez parfumer l'eau avec de l'eucalyptus, c'est agréable à sentir et très sain à respirer.

Evitez de lire votre journal préféré dans la cabine, car la chaleur libère des oxydes de plomb particulièrement nocifs.

Vous avez bu avant la séance ? Recommencez après, il faut vous réhydrater.

 

Studio web EDELWEIS
Saunas Vikna © 2003-2009
16/04/09